Mode · Lac-Beauport

Une collection de vêtements pour l’hiver fabriquée à Lac-Beauport

Photo : Claire Vézina / Collection Gaïa

Ce n’est pas un secret pour personne, la production de textile, de même que celle des vêtements génère des milliards et des milliards de tonnes d’émissions de gaz à effet de serre chaque année, ce qui équivaut à tous les vols d’avion internationaux ainsi qu’au transport maritime combiné.

L’industrie de la mode use des millions de tonnes de matières non renouvelables, dont le pétrole. Elle utilise des milliards de mètres cubes d’eau par an pour sa production. Cette industrie est tellement nocive pour notre terre que si la tendance se maintient, d’ici 2050, la mode pourrait être responsable de plus de 26 % de l’empreinte de carbone, ce qui aurait comme impact de contribuer à une augmentation de la température planétaire de 2 °C. Ce qu’il faut en comprendre, c’est que plus on achète de vêtements, plus on pollue la planète.

Fait intéressant sur la mode de nos jours
– Près de 80% des tissus enfouis chaque année sont non biodégradables.
– Nous consommons 60 millions de tonnes de fibres pour habiller trois milliards d’habitants.
– Dans 50 ans, 13 milliards d’habitants consommeront 200 millions de tonnes de fibres textiles.
– 23 kg, c’est la quantité de vêtements neufs qu’un Québécois achète en moyenne chaque année, selon Équiterre.

Collection Gaïa et la mode d’aujourd’hui

Chantal a toujours été consciente de l’impact négatif de l’industrie de la mode sur notre planète. Ayant en tête ce problème de puits sans fond depuis l’adolescence, rares sont les fois où Chantal s’est procurée des vêtements neufs. Elle a toujours préféré s’approvisionner de vêtements venant des friperies. C’est à cette époque qu’elle s’est découvert une passion pour la couture, alors qu’elle se procurait des articles de seconde main sur lesquels elle apportait des modifications dans le but de les mettre à son image!

Étant passionnée de la mode, des vêtements et de la couture, c’est au cours des années 2000 que Chantal a pris la décision de se lancer professionnellement dans cet univers. Avant de démarrer son entreprise, malgré les bases qu’elle avait en couture, Chantal a suivi quelques cours de perfectionnement en création de vêtements. C’est après avoir obtenu son diplôme que Chantal lance Collection Gaïa, une griffe consciencieuse de l’environnement.

« Gaïa est mère universelle de la terre. D’après une légende de la Grèce Antique, Gaïa se trouverait au centre de la Terre et nourrirait tout ce qui vit sur la planète. »

Extrait du site web de Collection Gaïa
Mitaines de la Collection Gaïa (Photo : CCAP.Tv)

Chantal Durette à l’écoute de la planète

La mission de Gaïa est de donner une seconde vie aux vêtements qui ne servent plus, dans le but de les transformer pour finalement créer de nouvelles pièces uniques! En plus de confectionner des vêtements écoresponsables, chacune des collections créées chez Collection Gaïa sont réalisées en petite série, soit entre 1 et 100 moreaux.

Lorsque Chantal a créé Collection Gaïa, elle voulait, à sa manière, contribuer à l’évolution de la conscience écologique tout en favorisant la récupération, la transformation ainsi que le recyclage des matières textiles. Depuis quelques années, de plus en plus de gens encouragent l’achat de vêtements de seconde main, éthiques et responsables. C’est à nous en tant que société de faire ce changement dans nos vies. Nous avons le devoir de consommer de façon plus responsable, de privilégier les matières recyclées, biologiques, le tout dans le but de favoriser la qualité plutôt que la quantité et ainsi maximiser la durabilité des vêtements.

Depuis 2004, Collection Gaïa innove par l’originalité de ses collections confectionnées à l’aide de vêtements recyclés. Au fil des années, Collection Gaïa a défini son identité, contribué à l’essor du marché de la mode et continue de faire une réelle différence un morceau de vêtement à la fois, en plus de laisser sa trace dans le monde de la mode écologique. Chantal parvient de jour en jour à changer les standards de l’industrie de la mode. L’Éco-Design a désormais sa place plus que jamais dans notre société.

La designer Chantal Durette confectionne à la machine à coudre (Photo : CCAP.Tv)

C’est grâce à son côté innovateur, créatif ainsi qu’à ses valeurs écologiques que la designer parvient à se démarquer dans l’industrie de la mode! La Designer Chantal Durette fabrique des produits à partir de matières recyclées, son atelier est situé à Lac-Beauport et vend ses créations sur sa boutique Etsy.

Reportage complet

Reportage de l’émission Vu d’ici (8 novembre 2021)

Pour en savoir plus
Collection Gaïa sur Facebook
Collection Gaïa sur Etsy

Partage avec ta communauté

Dernières nouvelles

Aucun article retrouvé

Votre télé locale

Par téléphone
418 849-7125
1-866-749-7125
Lundi au vendredi : 8h à 17h

Sur les réseaux sociaux

Par courriel
info@ccap.tv

CCAP.Tv utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez les conditions. Pour plus de détails, visitez notre section Politique de confidentialité

chargement en cours...