Santé et science · Sainte-Brigitte-de-Laval

Les soins de santé de retour à Sainte-Brigitte-de-Laval

Un CLSC a ouvert ses portes au mois de mars dernier à Sainte-Brigitte-de-Laval. Une nouvelle accueillie positivement par plusieurs élus et citoyens.

Les gens de Sainte-Brigitte-de-Laval ont maintenant accès à des soins de santé… ou plutôt, à nouveau accès!

En mars 2020, alors que la pandémie de la COVID-19 s’amorçait au Québec, la COOP Santé de Sainte-Brigitte-de-Laval fermait définitivement ses portes. Après 3 ans d’ouverture, en manque de financement du réseau public, l’organisation qui offrait chaque année plusieurs milliers de consultations devait fermer. C’était une quinzaine de professionnels qui étaient employés par la coopérative. Infirmières, physiothérapeutes, psychologues et travailleurs sociaux y offraient leurs services. Au fils des ans, l’équipe de Vu d’ici s’est rendue régulièrement sur place pour couvrir les nombreux évènements organisés à cet espace qui était fortement apprécié par les citoyens de la ville. Des rencontres pour parents, des moments précieux pour les enfants, des ateliers sur la santé… bref, de tout pour répondre à une demande importante pour la Ville. Malheureusement, malgré les rencontres entre le maire Carl Thomassin, le CIUSSS de la Capitale nationale et le ministère de la Santé et des Services sociaux, jamais le financement n’a été accepté.

Incompréhension chez les anciens membres de la coopérative

Dans un article de Radio-Canada, paru le 21 mars 2020, nous pouvions lire le mécontentement de Mme Véronique Loubier, ex-directrice du centre et de Mme Norma Yaccarini, présidente du conseil d’administration. Les deux femmes se questionnaient à savoir s’il s’agissait d’un manque de compétence ou encore d’un refus d’accepter que les choses puissent se faire autrement avec une coopérative plutôt qu’un GMF privé. Il est clair que le modèle de la coop n’est pas celui privilégié dans le domaine de la santé au Québec.

Une annonce choc

Près d’un an suivant la fermeture de la COOP, le 15 mars 2021, une annonce frappe les anciens membres de la coopérative : les citoyens de Sainte-Brigitte peuvent recevoir des soins au nouveau CLSC qui se trouve dans les mêmes locaux que l’ancienne coop de Santé. On annonçait fièrement, l’implantation de services de santé pour la ville de 8000 habitants. Injections de médicaments, soins de plaie, prélèvements sanguins… Une infirmière à temps plein accompagné d’un employé administratif. Un médecin pourrait même se greffer à l’équipe. Évidemment, bien que cette implantation d’un CLSC pour la ville soit une bonne nouvelle, l’annonce fut très choquante pour les anciens membres de la COOP et pour certains citoyens qui n’arrivent pas à comprendre ce qui a pu arriver.

Pour mieux comprendre la situation

Dans le reportage de Vu d’ici, nous avons rencontré Véronique Loubier qui explique la situation et qui illustre ce qui est incompatible avec le discours des élus qu’elle a rencontré au fils du temps. Lors de l’entrevue, on comprend que plusieurs éléments sont inexplicables pour Véronique et ses anciens collègues. Plusieurs questions demeurent malheureusement sans réponse. Il faut souligner que Mme Loubier est heureuse de voir que les gens de Sainte-Brigitte-de-Laval auront accès à des soins de santé, mais est déçue par le manque de transparence des élus.

Une histoire qui s’est terminée tristement pour la coopérative, mais qui se dénoue avec une nouvelle positive pour les citoyens de la deuxième plus jeune municipalité du Québec : Ils auront accès à des soins de santé.

Autres lectures

🔗 La seule clinique de santé de Sainte-Brigitte-de-Laval ferme ses portes en pleine crise
🔗 Le nouveau point de service en santé ouvre à Sainte-Brigitte-de-Laval

Partage avec ta communauté

Votre télé locale

Par téléphone
418 849-7125
1-866-749-7125
Lundi au vendredi : 8h à 17h

Sur les réseaux sociaux

Par courriel
info@ccap.tv

chargement en cours...